n°3
1er juin 2007

NB : Ce Périodique est diffusé afin que plus personne ne puisse dire "Oh, je ne le savais pas..."

Sommaire :

1.    Résultats des élections législatives au Vietnam
2.    4 Représentants de la Communauté Vietnamienne aux Etats-Unis reçus à la Maison Blanche par le Président Bush
3.    Le gouvernement communiste vietnamien interdit la célébration de la Fête d'Anniversaire de Bouddha
4.    Liste des produits vietnamiens exportés dangereux pour la consommation
5.    La dette colossale contractée par le régime communiste assombrie considérablement l'avenir des Vietnamiens

1.      Résultats des élections législatives au Vietnam : la parodie des 'élections législatives' organisées le 20 mai 2007 au Vietnam, où les 'candidats' doivent être agréés par le 'Front Patriotique', une organisation satellite du Parti Communiste vietnamien, a livré ses verdict : sur les 493 élus, seuls 43 ne sont pas membres du PC vietnamien (8,72%). Sans commentaire...

http://fr.news.yahoo.com/20052007/202/vietnam-scrutin-legislatif-sans-suspense-pour-le-parti-communiste.html

2.    4 représentants de la Communauté Vietnamienne aux Etats-Unis reçus à la Maison Blanche par le Président Bush : le 29 mai 2007, le Président Bush et le Vice-Président Dick Cheney ont reçu 4 Représentants vietnamiens des organisations de défense de la Démocratie au Vietnam, MM. Nguyên Quôc Quân, Dô Hoàng Diêm, Dô Thành Công et Lê Minh Nguyên. Ont également assisté à la rencontre MM. Tony Snow, Porte-parole de la Maison Blanche , Stephen Hadley, Conseiller Sécurité Nationale, Michael Kozack, membre du Conseil de Sécurité Nationale, Foshua Bolton, Chef de Cabinet du Président et Tenet Wyler, haut fonctionnaire du Mininistère des Affaires Etrangères. Larencontre a duré 45 minites, au cours de laquelle le Président Bush a posé des questions et obtenu les réponses sur la situation actuelle des Droits de l'Homme.

Les Représentants vietnamiens ont demandé au Président Bush de soutenir la Démocratie au Vietnam, concrètement en prenant contact tant avec les éléments 'progressistes du régime' qu'avec les organisations populaires indépendantes du régime qui sont actuellement opprimées.

Ils ont insisté sur la nécessité de soutenir la liberté d'expression (notamment via l'internet) et de presse indépendante, la liberté de constituer des sydicats indépendants et la liberté religieuse au Vietnam.

Cette rencontre, organisée juste avant la prochaine visite aux Etats Unis du Président communiste vietnamien prévue dans le courant de ce mois de juin, constitue, non seulement une 'première' dans la position de l'exécutif américain, mais aussi une preuve de que le combat que mène les Vietnamiens pour la Démocratie  dans leur pays commence à porter ses fruits...

Espérons que le nouveau gouvernement belge aura aussi dans ses préoccupations la défense de la Démocratie au Vietnam...

3.    Le gouvernement communiste vietnamien interdit la célébration de la Fête d'Anniversaire de Bouddha dans les plusieurs villes au Vietnam : Huê, Binh-Dinh, Phu Yên, Bà Ria - Vung Tàu, Tiên Giang, Lâm ông... : le gouvernement a interdit la célébration, par  l'Eglise Bouddhique Unifiée du Vietnam (indépendante et ... interdite au Vietnam) du 2631e anniversaire de Bouddha dans plusieurs grandes villes du Vietnam. Seule l'organisation 'officielle' composée de pseudo-vénérables peuvent célébrer cette grande fête du Boddhisme... 

4.    liste des produits vietnamiens exportés dangereux pour la consommation :

http://www.fda.gov/ora/oasis/4/ora_oasis_c_vn.html

5.    la dette colossale contractée par le régime communiste assombrie considérablement l'avenir des Vietnamiens : dans un pays comme le Vietnam où la corruption est érigée en 'stratégie d'Etat', les sommes colossales des dettes contractées sont alarmantes : comment les prochaines générations vont-elles pouvoir les rembourser ???

Projets

Montants

Débiteurs

liens

Centrale électrique à Ninh-Binh et pont de Nhât-Tân

88,320 milliards de yen

Japon

http://www.jbic.go.jp/autocontents/english/news/2006/000042/attach.htm

Réseau de conduite d'eau et de chemon de fer

79,300 milliards de yen

Japon

http://www.jbic.go.jp/autocontents/english/news/2003/000021/index.htm

6 projets

80 milliards de yen

Japon

http://www.jbic.go.jp/autocontents/english/news/2005/000038/reference.htm

http://www.jbic.go.jp/autocontents/english/news/2005/000038/index.htm

Eradication de la pauvreté

2,5 milliards de yen

Japon

http://www.jbic.go.jp/autocontents/english/news/2005/000087/index.htm

Cimenterie

4,8 milliards de yen

Japon

http://www.jbic.go.jp/autocontents/english/news/2005/000021/index.htm

Centrale électrique de Phu-My

0,990 milliard de yen

Japon

http://www.jbic.go.jp/autocontents/english/news/2003/000033/index.htm

Compagnie d'Electricité

7,7 milliards de yen

Japon

http://www.jbic.go.jp/autocontents/english/news/2005/000080/index.htm

Cimenterie

74 millions d'euros

Japon

http://www.jbic.go.jp/autocontents/english/news/2006/000078/index.htm

Maintenance de l'aéroport Tân Sân Nhât de saigon

0,067 milliards de yen

Japon

http://www.jbic.go.jp/autocontents/english/news/2002/000021/index.htm

Pont de Bai Chay

0,006 milliards de yen

Japon

http://www.jbic.go.jp/autocontents/english/news/2001/000024/index.htm

Amélioration de l'hygiène

678,559 milliards de yen

Japon

http://www.jbic.go.jp/english/base/release/oec/2000/A05/nr61s.php

Port de Hai-Phong et pont Binh

21,307 milliards de yen

Japon

http://www.jbic.go.jp/english/base/release/oec/1999/A06/nr99_30s.php

Centres commerciaux

38 milliards d'euro

Union Européenne

http://www.eib.europa.eu/projects/loans/project.asp?loan=10031218

5.    Nouveau cas humain de contamination à la grippe aviaire au Vietnam : Le malade, un homme de 30 ans, est originaire de la province de Vinh Phuc, située juste au nord de Hanoï. Il est hospitalisé dans un état critique dans un établissement de Hanoi.

http://www.7sur7.be/hlns/cache/fr/det/art_472426.html

AFP : Vietnam: scrutin législatif sans suspense pour le Parti communiste

HANOI, (AFP) - Les Vietnamiens élisaient dimanche une nouvelle Assemblée nationale qui devrait voir l'arrivée de nombreuses nouvelles têtes mais restera fermement contrôlée par le Parti communiste (PCV) au pouvoir.

Plus de 50 millions d'électeurs, sur une population de 84 millions d'habitants selon les chiffres officiels, étaient inscrits pour ce scrutin quinquennal. Ils devaient choisir 500 députés parmi 875 candidats.

A la mi-journée, la participation était de plus de 64% à Ho Chi Minh-Ville, l'ex-Saïgon et capitale économique du sud du pays, selon la télévision nationale VTV qui ne donnait pas d'estimations pour Hanoï. Dans les autres provinces, les taux variaient entre 65 et 96%, toujours selon VTV. Les résultats des élections ne devraient pas être connus avant sept à dix jours. Mais le Front pour la patrie, un organe émanant du PCV, prévoit d'ores et déjà une écrasante majorité de sièges -- environ 90% -- pour les membres du Parti communiste, seul parti autorisé au Vietnam.

Sur les 875 candidats, 150 ne sont pas membres du PCV et 30 se sont présentés sans le parrainage du Parti ou d'une organisation officielle. Mais chacun d'entre eux a tout de même, comme l'ensemble des autres candidats, reçu d'une façon ou d'une autre un agrément du Parti. Des quotas ont aussi été prévus dans la future chambre pour les femmes, les représentants des différentes religions ou encore les minorités ethniques.

La grande majorité des élus exerceront leur premier mandat, ce qui fait dire à un observateur étranger que "les élections vont apporter un renouveau". Même s'il ne voit pas vraiment "d'enjeux politiques" dans l'événement. Les autorités ont clairement rappelé ces derniers mois qu'elles ne tolèreraient pas la remise en cause du principe de parti unique gravé dans la Constitution. Ces dernières semaines, la justice a condamné une série de dissidents qui militaient pour le multipartisme et appelaient au boycott du scrutin.

"Les élections sont une façon de mobiliser pour réaffirmer la légitimité de la règle de parti unique, pas pour la défier", estime Carl Thayer, expert du pays à l'Australian Defence Force Academy de Canberra.

Le secrétaire général du Parti, Nong Duc Manh, a ouvert le vote sous les caméras au bureau numéro un du district de Ba Dinh à Hanoï. Sur les murs, une banderole aux couleurs rouge et or du pays invitait les électeurs à "choisir avec lucidité les personnes ayant suffisamment de talent et de morale pour l'Assemblée nationale". Le président, Nguyen Minh Triet, a voté à Ho Chi Minh-Ville et le Premier ministre, Nguyen Tan Dung, à Haïphong, à l'est de Hanoï.

Très tôt, des hauts-parleurs postés aux coins des rues de la capitale incitaient la population à "élire une nouvelle bonne Assemblée" pour "répondre à la cause d'industrialisation et de modernisation du pays". Des chansons, diffusées sur les radios et télés, avaient aussi été composées pour l'occasion, invitant "tout le peuple (...) à mettre son bulletin dans l'urne".

Les experts reconnaissent que l'Assemblée nationale est aujourd'hui plus qu'une simple chambre d'enregistrement. Les élus, de plus en plus critiques, ont gagné en poids avec l'intégration croissante du Vietnam sur la scène internationale. Notamment avec son entrée à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) en janvier, qui nécessite d'importants aménagements législatifs.

Mais les législatives ont encore du mal à faire recette. "Mes deux fils sont allés pique-niquer avec des amis très tôt ce matin. J'ai voté pour toute la famille", raconte une mère au foyer de 55 ans. "Pour moi, les candidats sont les mêmes, mais j'ai rayé les deux plus âgés parce que les plus jeunes pourraient être plus doués".

Publié le: 20/05/2007 à 10:40:51 GMT

Vietnamese-American activists call for US to pressure Vietnam on human rights

The Associated Press

Tuesday, May 29, 2007

WASHINGTON: Four Vietnamese-American activists urged U.S. President George W. Bush on Tuesday to increase pressure on Vietnam to respect human rights and said the United States should support openly democratic forces working to bring change to Hanoi.

The White House meeting was meant to send a message of disapproval to Vietnam on its increasingly harsh treatment of anti-government activists.

Diem Do, chairman of the Vietnam Reform Party, said that during the 45-minute visit, Bush expressed his concern about the crackdown against peaceful dissidents and asked for specific suggestions on what was needed to help improve human rights in Vietnam.

Do said in an interview that he hoped the meeting would result in action by the U.S. government and a clear message for the regime in Hanoi : "That if Vietnam wants to join the international community, they must abide by the rules of civilized governments. They are behaving like a rogue government. They just can't clamp down on peaceful voices."

Last year, as Vietnam prepared to host a Pacific Rim summit and stood on the threshold of joining the World Trade Organization, the regime appeared to have taken a new path toward a more open society. Now, authorities have stepped up their campaign to suppress dissent.

Vietnam does not tolerate any challenge to Communist one-party rule; it insists, however, that only lawbreakers are jailed.

Another of Bush's guests, Cong Thanh Do, founding member of the People's Democratic Party of Vietnam, has been associated with three activists sentenced recently for spreading anti-Vietnamese propaganda over the Internet.

They were among six people convicted and sentenced to prison in the government's latest crackdown. One of those convicted was charged with trying to organize anti-government demonstrations during a visit by Bush to the Pacific summit in Hanoi last year.

"The United States has been concerned by the increasing incidence of arrest and detention of political activists in Vietnam for activities well within their right to peaceful expression of political thought," National Security Council spokesman Gordon Johndroe said of the meeting.

"As Vietnam's economy and society reform and move forward, such repression of individuals for their views is anachronistic and out of keeping with Vietnam's desire to prosper, modernize and take a more prominent role in world affairs."

In another development, the Democratic chairman of the U.S.-Vietnam Caucus in Congress resigned Friday and introduced a resolution condemning the convictions of pro-democracy activists.

"I have been a consistent friend to Vietnam, but I cannot compromise my support for human rights," Rep. Earl Blumenauer said. "While I have always argued that we need to judge Vietnam on the progress it makes, it is clear to me that the Vietnamese government is headed in the wrong direction on democracy and human rights."